Research Summary

Oser se soucier des autres : Le rôle des soins culturellement pertinents dans le mentorat des élèves Noirs et latinos du secondaire.

2016

Oser se soucier des autres : Le rôle des soins culturellement pertinents dans le mentorat des élèves Noirs et latinos du secondaire.

3 weeks ago 3 weeks ago Published by
Les résumés de recherche de YouthREX posent seulement six questions concernant les publications de recherche portant sur les principaux problèmes des jeunes. Ces résumés font le tour de ce que le secteur de la jeunesse doit savoir en quelques pages seulement!

1. Sur quoi la recherche porte-t-elle et pourquoi est-elle si importante?
La présente recherche se concentre sur l’importance des soins culturellement pertinents (SCP) dans le mentorat des jeunes hommes Noirs et latinos. Les principes de SCP consistent à encourager « … un fort sentiment d’appartenance à la communauté, des exigences rigoureuses, une intégration des différentes cultures et une affirmation générale de l’humanité de chacun » (p. 981). Les auteurs examinent les SCP à travers les expériences des participants au réseau UMOJA pour jeunes hommes, un programme de mentorat destiné aux jeunes hommes qui ont du mal à terminer leurs études secondaires. Le réseau UMOJA comporte des rencontres régulières entre le jeune et son mentor, au cours desquelles ils établissent des relations de confiance mutuelle et se fixent des objectifs élevés en matière de réussite scolaire. En adoptant cette approche, les chercheurs tentent d’aller au-delà de la manière unilatérale dont les soins à l’école sont souvent abordés, en mettant en évidence les soins que les élèves se prodiguent les uns aux autres et l’importance des principes de SCP. Un tel réseau remet également en question l’accent habituel mis sur les limites et les lacunes des étudiants, en mettant plutôt l’accent sur l’autonomisation des jeunes et la reconnaissance de leur capacité de réussite sociale et scolaire.

2. Où la recherche a-t-elle eu lieu?
La recherche s’est déroulée dans deux écoles secondaires alternatives aux États-Unis.

3. Sur quoi cette recherche porte-t-elle?
Les participants à la présente étude sont 44 responsables d’enfants (30 mères, cinq pères et neuf autres responsables), dont environ la moitié avait des enfants en sixième année et l’autre moitié en septième année. Trente-neuf des participants se sont identifiés comme Noirs, et la moitié d’entre eux ont déclaré gagner un revenu inférieur à 15 000 $US.

« Étant donné l’accent mis dans de nombreuses écoles urbaines sur la routine, la discipline et le retour aux éléments fondamentaux, cette étude permet de rappeler que la confiance mutuelle, les exigences élevées et l’attention sont d’énormes facteurs de réussite pour les jeunes hommes Noirs et latinos » (p. 999).

4. Comment la recherche a-t-elle été faite?
Les données ont été recueillies de trois façons : (1) l’observation des 14 jeunes participants pendant les séances de groupe du réseau UMOJA; (2) une entrevue individuelle avec le mentor des jeunes; et (3) des entrevues de groupe (discussions) avec les jeunes participants, qui se sont déroulées sur une période de deux ans dans les deux écoles accueillant le programme du réseau UMOJA. Toutes les entrevues et discussions de groupe ont été transcrites, examinées et utilisées pour trouver des thèmes communs, qui constituent les principales conclusions de cette étude. Les thèmes ont par la suite été montrés aux participants et ils ont été encouragés à poser des questions et à confirmer que leurs idées et expériences étaient fidèlement représentées.

5. Quelles sont les principales constatations?
Trois thèmes clés sont ressortis des discussions avec les participants : i) confiance mutuelle; ii) exigence chaleureuse; et iii) humanisation et libération.

i) Confiance mutuelle

    • Beaucoup de jeunes hommes éprouvaient initialement de la difficulté à faire confiance aux autres, en raison de leurs expériences passées. Toutefois, le groupe leur a fourni un espace pour discuter de cette méfiance et ils sont peu à peu devenus plus à l’aise pour s’exprimer.
    • Le fait qu’un mentor adulte fasse part de ses propres expériences passées a également contribué à instaurer la confiance et à encourager les participants à répondre aux attentes définies pour le groupe.
    • Au fil du temps, une culture d’ouverture s’est établie et les participants ont pu se lier à travers leurs luttes, échanger leurs connaissances et leurs ressources, et se considérer comme des frères.

ii) « Exigence chaleureuse »

    • Décrit comment le mentor était à la fois ferme et encourageant dans ses relations avec les jeunes hommes.
    • Avant d’exiger des jeunes, il est essentiel que le mentor prenne le temps de s’informer et de comprendre la situation familiale et communautaire des jeunes hommes concernés. Cela souligne l’importance de connaître personnellement ses étudiants dans un cadre éducatif.
    • Il est tout aussi important d’encourager le sens de la discipline, y compris en fixant des limites et en créant une structure; cela aide les jeunes à se sentir plus forts lorsque les objectifs sont atteints. Dans le cadre de ce processus, les jeunes hommes commencent à assumer la responsabilité de leur propre réussite et commencent également à veiller les uns sur les autres, pour s’assurer que leurs frères répondent également aux attentes du groupe.

iii) Humanisation et libération

    • L’éducation doit porter sur la personne dans son ensemble et encourager les participants à considérer leurs capacités comme des possibilités.
    • Lorsque les participants sont devenus plus conscients des atouts et des forces en eux et dans le groupe, cela a joué un rôle majeur pour les aider à vivre avec un but et à atteindre leurs objectifs. Les participants ont aussi acquis un sentiment de responsabilité vis-à-vis de leur groupe de pairs et de la communauté au sens large, ce qui les a encouragés à vivre plus consciemment.

6. Pourquoi cette recherche est-elle si importante pour les interventions auprès des jeunes?
La présente recherche souligne l’importance de SCP dans l’éducation et le mentorat des jeunes au sein des écoles alternatives, et l’importance de remettre en question la perspective déficitaire souvent adoptée avec les jeunes hommes Noirs et latinos. Il s’agit notamment de l’importance d’apprendre à connaître les jeunes individuellement et de dépasser le programme standard pour inculquer une culture fondée sur la confiance mutuelle, l’exigence chaleureuse et l’humanisation des élèves. Pour le mentor de cette étude, cela comprenait de travailler à une relation égale et fraternelle avec les participants, et de partager ses propres expériences similaires afin de bâtir la confiance. La présente étude met aussi en évidence le rôle que les jeunes hommes peuvent jouer en se donnant les moyens et en s’aidant mutuellement pour atteindre leurs objectifs scolaires en créant une culture de respect et de compréhension mutuels.

Watson, W., Sealey-Ruiz, Y., & Jackson, I. (2016). Daring to care: The role of culturally relevant care in mentoring Black and Latino male high school students. Race Ethnicity and Education, 19(5), 980-1002.

Categorised in: