Research Summary

Des jeunes de Détroit s’expriment : Réécrire les perspectives de déficit par l’écriture de chansons

2018

Des jeunes de Détroit s’expriment : Réécrire les perspectives de déficit par l’écriture de chansons

11 months ago 11 months ago Published by
Les résumés de recherche de YouthREX posent seulement six questions concernant les publications de recherche portant sur les principaux problèmes des jeunes. Ces résumés font le tour de ce que le secteur de la jeunesse doit savoir en quelques pages seulement!

1. Sur quoi la recherche porte-t-elle et pourquoi est-elle si importante?
Les pédagogues et la société considèrent souvent la jeunesse urbaine racialisée à travers un cadre déficitaire – situant les « problèmes » chez les jeunes eux-mêmes, plutôt que de reconnaître les forces structurelles et systémiques qui façonnent la vie des jeunes. Cet article examine comment l’écriture de chansons peut permettre aux jeunes de « répondre » à ces récits en créant de puissants contre-récits.

L’auteur s’appuie sur les données d’un programme musical parascolaire pour explorer les avantages éventuels des expériences d’écriture de chansons soigneusement encadrées.

2. Où la recherche a-t-elle eu lieu?
La recherche s’est déroulée à la Community Music School de l’Université de l’État du Michigan, à Détroit.

3. Sur quoi cette recherche porte-t-elle?
La présente recherche porte sur les jeunes d’une classe communautaire d’écriture de chansons. Les participants étaient âgés de 9 à 15 ans et fréquentaient les écoles publiques ou à charte de Détroit. La majorité des participants étaient des Noirs.

« Le fait d’encadrer le travail des jeunes dans un contexte communautaire d’écriture de chansons musicales comme contre-récit offre une justification puissante pour un changement de paradigme dans l’éducation musicale afin de prioriser les programmes d’écriture de chansons soigneusement encadrés » (p. 23).

4. Comment la recherche a-t-elle été faite?
Les chercheurs ont eu recours à des méthodes ethnographiques critiques pour examiner les expériences des jeunes dans le cadre du projet Verses, un cours d’écriture de chansons après l’école, en milieu communautaire, d’une durée de 15 semaines. Le programme a été animé par quatre artistes enseignants locaux et trois mentors. Sur la cohorte initiale de 26 jeunes, 24 ont terminé le programme.

Les données ont été tirées d’observations, de notes de terrain prises lors de réunions de planification du programme scolaire, de trois groupes de discussion semi-structurés avec des jeunes, de 30 artéfacts produits par les élèves et de 15 notes de service de chercheurs.

5. Quelles sont les principales constatations?
S’appuyant sur les expériences des jeunes dans le cadre du projet Verses, l’étude met en évidence trois avantages éventuels de la participation à un programme d’écriture de chansons soigneusement encadré :

a) En partageant leurs histoires selon leurs propres termes, les jeunes peuvent renverser les perspectives déficitaires qui encadrent leurs vies.

b) Les animateurs peuvent aider les jeunes à reconnaître les forces systémiques et structurelles qui les touchent et à y faire face.

c) Les animateurs peuvent encourager les jeunes à valoriser leur propre voix et leur talent artistique, et à affirmer leur présence dans leurs communautés.

6. Pourquoi cette recherche est-elle si importante pour les interventions auprès des jeunes?
La présente étude montre que les jeunes peuvent bénéficier de programmes d’écriture de chansons soigneusement encadrés et basés sur les points forts. Ces perspectives peuvent permettre aux jeunes de raconter leurs propres histoires et de remettre en question les perceptions négatives de leurs communautés.

L’auteur souligne qu’il est essentiel pour les animateurs d’adopter une approche fondée sur les points forts afin d’éviter de reproduire des récits fondés sur le déficit.

Les éducateurs devraient recourir à une pédagogie culturellement pertinente et centrer les intérêts musicaux des jeunes (par exemple, en intégrant des genres qui résonnent avec leurs expériences vécues).

Hess, J. (2018). Detroit youth speak back: Rewriting deficit perspectives through songwriting. Bulletin of the Council for Research in Music Education, 216, 7-30.

Categorised in: