Research Summary

Guérir les blessures cachées des traumatismes raciaux

2013

Guérir les blessures cachées des traumatismes raciaux

1 month ago 1 month ago Published by
YouthREX Research Summaries ask Just Six Questions of research publications on key youth issues. These summaries get at what the youth sector needs to know in two pages or less!

1. Sur quoi cette recherche porte-t-elle?
Cet article porte sur les traumatismes raciaux subis par les jeunes de couleur. Il met en lumière des stratégies de guérison et de transformation, ainsi que la manière de mieux soutenir les enfants et les jeunes de couleur. Les lecteurs découvrent comment la race est liée à la souffrance; l’article montre que la majeure partie de cette souffrance est souvent confondue avec des symptômes secondaires distrayants, allant du désespoir au passage à l’acte. Les praticiens posent rarement les bonnes questions lorsqu’il s’agit de démasquer et de traiter les blessures cachées des traumatismes raciaux. L’article suggère que beaucoup adoptent une approche générale pour soutenir ces jeunes, et souligne l’importance d’abandonner les méthodes de traitement classiques et d’intégrer des stratégies efficaces pour mieux lutter contre l’oppression raciale et favoriser la guérison.

2. Où la recherche a-t-elle eu lieu?
L’auteur base ses travaux aux États-Unis.

3. Sur quoi cette recherche porte-t-elle?
Ces recherches portent sur les jeunes racialisés.

« L’oppression raciale est une forme traumatisante de violence interpersonnelle qui peut lacérer l’esprit, marquer l’âme et perforer la psyché. » (p. 25)

4. Comment la recherche a-t-elle été faite?
L’article comprend la documentation pertinente pour définir les termes clés et explorer les thèmes centraux; il utilise deux études de cas pour illustrer les expériences des jeunes racisés. Angel, un jeune de couleur voyageant dans un métro et présumé être un criminel, et Assad, un jeune qui a du mal à livrer son témoignage et à décrire la douleur qu’il a ressentie en raison de la racialisation, avec un thérapeute.

5. Quelles sont les principales constatations?

Cet article recommande huit « étapes critiques et interdépendantes » (p. 27) qui favorisent la guérison lorsqu’on intervient auprès de jeunes de couleur en cultivant ce qui est « formidable en eux et à leur sujet » (p. 28) :

i) Affirmation et reconnaissance
Faites savoir au jeune que vous comprenez et acceptez que la race est « un principe d’organisation critique de la société » (p. 27).

ii) Création des conditions propices au changement
Faites preuve d’ouverture et de curiosité en parlant librement, mais respectueusement de la race avec les jeunes racisés.

iii) Récits raciaux
Permettez aux jeunes de livrer leurs témoignages et de s’exprimer pour encourager une réflexion critique sur leurs expériences racialisées.

iv) Validation
Validez la vision du monde du jeune et sa valeur.

v) Processus de dénomination
Abordez les expériences racialisées du jeune en « nommant » les « blessures cachées découlant de l’oppression raciale » (p. 28).

vi) Dévaluation externalisée
Affirmez que la dévalorisation est liée à l’oppression raciale; « renforcez leur soif de respect » (p. 28) et aidez-les à reconnaître que la discrimination raciale n’enlève rien à leur valeur personnelle.

vii) Lutte contre la dévaluation
Offrez un ensemble de ressources (émotionnelles, psychologiques et comportementales) qui permettent au jeune de s’appuyer sur ses points forts et qui « servent de tampon contre toute agression future » (p. 28).

viii) Réorientation de la rage
Aidez les jeunes à prendre conscience de leur rage, à « la maîtriser et, en fin de compte, à la réorienter » (p. 28).

6. Pourquoi cette recherche est-elle si importante pour les interventions auprès des jeunes?
On aborde souvent les jeunes de couleur sans comprendre leurs expériences uniques, et les praticiens leur donnent des conseils qui ne sont pas pertinents. Ces huit stratégies sont importantes, car les jeunes de couleur peuvent connaître de nombreuses difficultés; les intervenants jeunesse devraient envisager des approches qui reconnaissent ces expériences de traumatisme racial et qui favorisent activement la guérison.

Hardy, K. (2013). Healing the hidden wounds of racial trauma. Reclaiming Children and Youth, 22(1), 24-28.

Categorised in: